Skip to main content

Full text of "Avertissements Agricoles - Toutes cultures - PACA - 1980 - 12"

See other formats


Imprimerie de la Station "Provence- Côte d'Azur Corse'' Directeur-Gérant P. Journet CPPAP N° 476 AD 


-A 


o 


OIPIMP V?. -5-» 10 7 9 35-* 

" '"''•'“"■utLn.ik m\}2 2 y 5 : 


AVERTISSEMENTS 
AGRICOLES •=» 

PUBLICATION PERIODIQUE . ■ — r:. - 


BULLETIN 

TECHNIQUE 

DES 

STATIONS 
D AVERTISSEMENTS 
AGRICOLES 


EDITION DE LA STATION PROVENCE - ALPES - COTE D'AZUR et CORSE 

(Al PFS d« HAUTE PROVENCE . HAUTES ALPES. ALPES MARITIMES BOUCHES DU-RHONE. HAUTE-CORSE. CORSE SUD. VAR, VAUCLUSE. SUD dt l'AROECHE «I d* Il DROMEI 

SERVICE DE LA PROTECTION DES VEGETAUX Siège de l* Circonscription : 24, Rue Edouard Dclangtacto - 13006 MARSEILLE 

Station d Avertiwerneni* Quartier Cantarel MONTFAVET Adrem Poitaie : B. P. 159 ~ 84008 AVIGNON CEDEX • TELEPHONE: ( 90 ) XMXXfX BÔ • 2 1 . 83 
A80NNEMENT ANNUEL «9 F REGISSEUR DE RECETTES 06 LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L'AGRICULTURE AVIGNON CCP MARSEILLE 9660 74 V 


ARBRES FRUITIERS 

TAVELURES DU POMMIER et DU POIRIER - Les toutes premières taches issues des très rares contaminations de 

la mi-Mars peuvent être actuellement visibles sur poiriers .Les sor- 
ties de Tavelures risquent d’être plus nombreuses au cours de la quinzaine à venir surtout en vergers 
très contaminés et non protégés au cours des pluies des 20-22 et 28-29 Mars . 

Dans ces situations les prochaines pluies pourront provoquer des contaminations secondaires venant 
s'ajouter aux contaminations primaires possibles jusqu'en Mai-Juin . 

En conséquence, la protection de tous les vergers de poiriers et pommiers devra être renouvelée si 
elle n'est plus suffisante : traitement appliqué depuis plus d'une semaine ou ayant reçu plus de 20 à 
25 mm de pluie (cumulée ou en une seule fois). 

La période pluvieuse actuelle permet les premières contaminations graves dans la plupart des situa- 
tions en vergers mal ou plus du tout protégés . Dans ces cas on traitera si possible même sous la pluie 
si celle-ci persiste . 

MONILIA SUR CERISIERS - Maintenir la protection jusqu'à la chute des pétales (stade H) si le temps demeu- 
re très humide , 

SEPTORIOSE DU POIRIER - Dès l'apparition des premières taches sur les variétés sensibles, on appliquera 

un des produits valables contre les Tavelures . 

PUCERONS - Continuer la surveillance pour intervenir dès l’apparition des premiers foyers de pucerons 

mauves sur poiriers et pucerons cendrés sur pommiers .Tous deux peuvent commencer à déformer 
les feuilles . 

EN T0M0SP0RI0SE SUR COINGS - Dès l'apparition des premières taches, une protection à l'aide de l'un des 

produits valables pour les Tavelures devra être effectuée et renouveléé en 

fonction des pluies . 

PSYLLE DU POIRIER - L'évolution étant plus lente que prévu .attendre un Bulletin ultérieur pour interve- 
nir .Tout traitement spécifique est actuellement inutile . 

ACARIEN ROUGE (P. ulmi) - Les éclosions ont commencé depuis une douzaine de jours .Une intervention sur 

pêchers est à envisagerai nécessairejorsque la moitié environ des oeufs au- 
ront éclos, soit vers le 20 Avril en situations précoces (région d'Avignon) . 

Sur pommiers très infestés, outre l'emploi de produits mixtes (Oïdium-Acariens) déjà signalés, une 
intervention spécifique est à prévoir juste après la floraison . 

Pour ces traitements spécifiques, on utilisera un acaricide valable sur les jeunes larves et les 
oeufs restant à éclore toi l'amitraze (Maitao, Tudy) ou le tétrasul (Animert) .Ces deux produits sont 
non dangereux pour les abeilles .L'amitraze sera employé sur poiriers mais uniquement si la présence 
d'acariens le justifie . 

C APNODE - Les larves de ce ravageur rongent le collet ou les racines des arbres fruitiers à noyau sur- 
tout en sol non irrigué .Dans les vergers où leurs dégâts ont été observés, on traitera dès 
que possible le sol entourant le collet avec un produit on granulés tel que : chlorméphos (Dotan), Chlor- 
pynphos (Dursban), éthoprophos (Mocap), fonofos (Dyfonate), lindane (nombreuses spécialités), parathion 
éthyl (nombreuses spécialités), phoxime (Agridine, Volaton), trichloronate (Phytosol) . 

NOCTUELLES DEFOLIATRICES - Leur présence est parfois observée, notamment en vergers de pommiers de la 

basse vallée du Rhône et de la Durance .Dans ce cas on emploiera de préféren- 
ce un produit également valable contre les pucerons comme acéphate (Orthène) à 75 g de M.A./hl ou métho- 
myl poudre mouillable (Lannate) à 100 g de M.A./hl . 

HfPQNOMEUTES - Sur amandiers entre autres leur pullulation peut détruire une grande partie du feuillage . 

Donc si la présence do leurs chenilles est observée on effectuera une intervention dès que 
celles-ci tisseront les premiers fils de soie et si leur nombre le justifie .Utiliser de préférence le 
baciTlus thuringiensis (Dipel ou Bactospeine) ou si l'attaque est très forte dichlorvos (nombreuses spé- 
cialités), nevinphos (nombreuses spécialités) ou phosalone (Azofène, Zolone) .Ces deux derniers sont éga- 
lement valables contre les pucerons . _ 



- c - 


LISTE DES PESTICIDES NON DANGEREUX POUR LES ABEILLES - 

Cette liste concerne les produits dont le caractère "non dangereux pour les abeilles" a été reconnu 
officiellement par le Ministère de l'Agriculture .Mais l'i nocuité de ces produits vis à vis des insectes 
pollinisateurs n'est pas absolue, et leur application aux heures chaudes de la journée, surtout en traite- 
ment à bas volume/hectare, doit être évitée . 

- amitraze (I, A) : Maïtac 20, Tudy . 

- binapacryl (A, F) : Ambox . 

- bromophcs-méthy 1 (I) : Nevion, Rhodianex . 

- bromopropylate (, ) : Mêoron . 

- chinomêthionate (A, F.) : Morestan . 

- cyhexatin (A) : Mitacid, Plictran , 

- dialiphos (I) : Torak . 

- dicofol (A) : nombreuses spécialités . 

• - diéthion (ï. A} : Rhodocide , 

- diflubenzuron (I) : Dimilir. , 

- endosulfan (1) : nombreuses spécialités , 

- fenbutatin oxyde (A) : Torque . 

- phosalone (I, A) : Âzofône, Zolone . 

- pirlmlcarbe (I) : Pirinior . 

- polychlorocamphane ( ï ) : Sopraphène , 

- pyrazophos (F) : Afugan . 

- pyréthrines synergisées (I) : Fogox . 

- roténone (I) : Cubérol . 

- tétradifon (A) : n'est plus commercialisé qu'en association t 

- tétrasul (A) : Animert V 101 , 

- toxaphène (I) : Phénoryl 

(I - insecticide, A = acaricide, F = fongicide) , 

AT TENTIO N - De nombreuses spécialités commerciales sont des associations de plusieurs matières actives . 

Il ne suffit pas qu'un ou plusieurs des composants soient sur la liste ci-dessus, mais il 
faut que tous y soient pour que la spécialité soit non dangereuse pour les abeilles , 

VfGNE 

E XC0RI0S E - Effectuer le premier traitement (stade "pointes vertes") ou le deuxième traitement (3 feuil- 
les étalées) suivant la précocité de la région et du cépage . 

Utiliser de préférence éthylphosphi te + folpel (Mikal) ou maneozèbe (Dithane, Sandozèbe) . 

MESU RES P REVENTIVE S CONTRE LE MI LPIOU - T 1 convient dès à présent de commencer à prendre les mesures per- 
mettant de diminuer les risques de contaminations primaires en : 

- éliminant les causes favorisant le séjour de l'eau sur le sol . 

- en supprimant, dès leur entrée en végétation, les srgattes oubliées, puis en procédant à un 
ébourgeonnage soigné . 

MESURES PREVENTIVES CO NTRE LE BLACK- ROT FN ARDECHE (région de Lablachère et VogUé) - 

Enfouir les grappes restées sur le sol .Toutefois, on aura intérêt à intervenir préventivement dans 
ces zones dès l'étalem ent de la pre mi ère fe ui lle .Utiliser une des matières actives suivantes (en gram- 
mes de matière active/hT) : captafoTTBO g (ÛTfosan. Orthodifolatan) , captane 175 g (nombreuses spéciali- 
tés), cuivre 500 g, dichiof luanide 250 g (Euparêne), folpel 175 g (nombreuses spécialités), maneozèbe 
280 g (Dithane» Sandczèbe), manèbe 280 g (nombreuses spécialités), propinèbe 280 g (Antracol 1 ) , finèbè 
250 g (nombreuses s écialités) .Les matières actives soulignées sont actives sur l'EXCORIOSE . 

OÏDIUM -Une première intervention est nécessaire dans les zones les plus précoces là où la 3ême feuille 
est étalée .Cette intervention sera faite de préférence à l'aide de soufre poudrage afin d'in- 
tervenir également sur les agents de l'AC ARIOSE et de j'ERINQSE (débourrement languissant) . 

On. peut aussi intervenir avec : soufre mouillable, fénarimol (Rubigan 4), triadimêfon (Bayleton), 
les deux dernières matières actives étant systémiques et utilisables essentiellement jusqu'à la nouaison. 
Dans ces cas le rythme des traitements doit être plus soutenu (un traitement tous les 10 à 15 jours) qu'- 
avec le soufre poudre pour lequel 3-4 interventions sont suffisantes dans l'année .Ce qui est intéressant 
les années à faible MILDIOU . 

... .1ère au stade 3 feuilles . 

. 2ème 15 jours après pour les cépages sensibles comme le Carignan . 

. 3ème à la floraison .- 

4ème après la nouaison et avant l'arrêt de croissance des rameaux . 





PYRALE - Dans les vignobles attaqués régul ièrement (Nord Vaucluse, Var) on interviendra dès l'entrée en 
. activité des jeunes larves c'est-à-dire à partir des premières feuilles étalées (stades E à F). 

Le traitement est à renouveler 15 jcurs après . 

Matières actives utilisables (en grammes/hl) : dëconiéthrine 0,75g (Décis), dichlorvos 125 g (nom- 
breuses spécialités), fenvalérate 10 g (Sumicidin), mëthamidophos 60 g (Tamaron, Orthotox), méthomyl 50g 
(Lannate), parathion-mêthyl 60 g (nombreuses spécialités), permétlirinc 7,5 g (Ambush, Perthrine), féni- 
trothion + trichlorfon (Dicontal fort), parathion méthyl + dicofol, méthomyl + fénizon (Sépiclar) 

ACARIENS : rouge, jaune, agents de 1 ’Acariose et de l'Erinose, on interviendra à partir des premières 

feuilles étalées si 50 % des pousses sont habitées (ralentissement de la végétation à ne pas 
confondre avec d'autres maladies telles que Broussin ou Eutypiose) . 

Les acariens rouges et jaunes sont justifiables d'un acaricide spécifique (en grammes de M.A./hl) 
tétrasul 40 g (Animert V 101), dicofol 50 g (nombreuses spécialités), tétradifon 16 g (Tédion), ainsi 
que des spécialités Kelthion et Tédion extra . 

Les agents de l'Erinose et de l'Acariose peuvent être éliminés par des soufrages . 

PERITELE GRIS - Des attaques importantes sont signalées dans le nord Vaucluse .Dans des cas semblables 

intervenir avec lindane 30 g/hl (nombreuses spécialités) . 


CULTURES LEGUMIERE5 DE PLEIN CHAMP 

FRAISIE R - Surveiller la présence éventuelle des acariens pour intervenir si nécessaire avec un acari- 
cide spécifique parmi les suivants "non dangereux pour les abeilles" et autorisés sur cultu- 
res légumières : 


- bromopropylate 

- chinométhionate 

- cyhexatin 

- tétrasul 

- dicofol + tétradifon 


37.5 g M.A./hl Néoron jusqu'à 15 jours de la récolte . 

12.5 g M.A./hl Mores tan . 

30 g M.A./hl Mitacid, Plictrar, jusqu'à 7 jours de la récolte . 

40 g M.A./hl Animert jusqu'à 7 jours de la récolte 

50 g + 16 g M.A./hl Kelthion jusqu'à 15 jours de la récolte . 


C LOPORTES - Ces insectes sont signalés dans quelques cultures où ils commettent parfois des dégâts .Dans 
ces cas des granulés à base de méthiocarbe (Mesurol anti limace) ou de métaldéhyde (nombreuse 
spécialités) .ont fait preuve d'une certaine efficacité . 


LF. CHEF DE LA CIRCONSCRIPTION PHYTOSANITAIRE 
PROVENCE-ALPES-COTE d'AZUR & CORSE 

G. TOUZAA